8 conseils pour rattraper mes heures de sommeil perdues

Une heure de sommeil de perdu en 50 ans ! Comment rattraper ce précieux temps perdu ? Comment s’adapte notre horloge biologique ?

Le sommeil est un trésor. Depuis 50 ans, nous avons perdu 1h de sommeil pour passer d’une moyenne de 8h00 sous la barre des 7h00, pour quelles sont les conséquences ?

Peut-on rattraper ce manque de sommeil ? Comment ? Éléments de réponse dans ce dossier.

Chez Vaudou Sport nous savons que le sommeil ne doit jamais être pris à la légère, au même titre que le choix de la literie et de ses certifications. Indispensable pour la santé psychique et physiologique, la récupération nocturne permet aux cellules de ses reconstituer, au cerveau de régénérer, et aux muscles de se décontracter. Ce processus est donc vital, en quelque sorte.

Si en 2020, nous dormons une heure de moins qu’en 1970, et que nous sommes en partie parasitée par les ondes technologiques ou autres lumières bleues, le stress du travail et bien d’autres facteurs anxiogènes, quelques conseils peuvent être utilisé à bon escient pour ne pas subir ses nuits mais vivre pleinement son sommeil.

Oubliez vos écrans et dehors les ondes !

Si tout le monde le sait, cela ne veut pas dire que c’est appliqué, les lumières qui émanent de vos smartphones, tablettes, ou ordinateurs ne sont pas vos amis le jour, encore moins à quelques minutes de vous allonger dans votre lit car elles dérèglent la mélatonine essentielle pour vous aider à trouver le sommeil. Rendez votre chambre feng shui, oubliez la technologie et pas de box wifi connectée à moins de 10 mètres de votre nid douillet, elles sont aussi pernicieuses que les écrans et difficile de déceler le mal qu’elles peuvent causer à long terme

On laisse le travail au travail

Inutile de le rappeler, le travail est trop souvent une source de stress pour de nombreux français tant par ses horaires, que par ses objectifs économiques toujours plus poussés avec de moins en moins d’effectifs. Difficile de rester imperméable à ce qui permet de faire vivre sa famille et qui occupe plus d’un tiers de son temps. Pourtant, nous gagnerions tous à ne pas répondre au téléphone, mails, messages le soir en rentrant jusqu’au lendemain matin, laissant les potentiels soucis enfermés jusqu’à l’arrivée au bureau.

L’obscurité est votre allié

Peut-être êtes-vous claustrophobe, nyctophobe, scotophobe ou lygophobe… Ou juste que vous ne gardez pas de bons souvenirs de films d’horreur vu dans votre jeunesse… Pourtant dormir dans le noir absolu est magique pour votre organisme. L’absence totale de luminosité rappelle à celui-ci que vous êtes immergé dans un sommeil profond, qui est bien plus réparateur, et efficace pour votre récupération qu’un sommeil obstrué par des lumières non naturelles qui sont d’abord des processus d’éveil et non d’endormissement.

Dans quelle position ?

Selon votre literie et son ergonomie certaines positions seront plus ou moins adaptées à votre sommeil. Sur le ventre, privilégiez un oreiller assez plat pour ne pas tordre votre nuque. Sur le côté, pensez à dormir sur un matelas avec zone de confort où l’épaule pourra intégrer le matelas sans la compresser, l’oreiller jouera pour sa part un rôle essentiel pour le maintien cervical. Enfin, sur le dos, un oreiller type Morphosport® maintiendra les cervicale et laissera le matelas prendre soin du reste de votre silhouette.

Toujours plus de sept heures

La durée minimale d’une nuit par individu ne doit pas être inférieur à 8h00. Si les statistiques montrent que le sommeil est passé sous la barre des 7h00, il est essentiel de compenser cette perte par l’apport d’une literie d’exception comme celles proposées par Vaudou Sport qui compensent certaines carences grâce à l’apport de technologies du sommeil, vous pouvez aussi suivre les précieux conseils de ce dossier. Il a été scientifiquement prouvé qu’un individu en manque de sommeil équivalait à un individu sous l’emprise de l’alcool (>6h de sommeil = équivalent 0,5L/litre de sang).

Comme pour les bébés, à heures fixes.

Peu importe l’heure à laquelle on se couche ou la position de sommeil, l’essentiel est de suivre le rituel du coucher avec une certaine précision. Le cerveau enregistre les phases sur lesquelles vos journées sont calquées et sait à l’avance à quelle heure il mérité son repos du guerrier. Ne le décalez pas trop, ne changez pas systématiquement vos habitudes, votre horloge biologique en souffrirait et vos nuits en seraient perturbées. Dormir à heure fixe favorise le sommeil, un rythme régulier de couché est l’allié d’un endormissement plus rapide et d’une meilleur récupération.

La clé de l’alimentation

De plus gros repas le soir après l’entrainement que le midi ? Quoi ?! Bon, c’est tentant, mais ce n’est pas rendre service à votre corps. Privilégiez quelques sucres lents le soir pour nourrir le cerveau qui va booster les neurones la nuit et travailler à la reconstruction cellulaire. Évitez donc les sucres rapides, les plats gras, l’alcool et autres dérives festives si vous souhaitez un sommeil optimal. Un laitage n’est pas à exclure pour favoriser la flore intestinale et le transit.

Enfin, faites du sport

Évidemment, Vaudou Sport est la marque de tous les sportifs, et une majorité de sa clientèle est sportive, mais pas tous… Pour ceux qui doutent encore qu’une activité physique régulière aide au sommeil, mettez-vous à la marche ou au footing et vous verrez vos nuits passer à la vitesse de la lumière. Les calins ont scientifiquement été mis en avant dans la corrélation sport/bien-être et sommeil, grâce à la sécrétion d’endorphine en découlant.

Comment fonctionne donc mon sommeil ?

Peut-on toujours rattraper les heures de sommeil perdues pendant le week-end ou les vacances ?

Pendant notre sommeil, les actions quotidiennes sont consolidées et notre cerveau fait le nettoyage des événements de la journée que nous devons garder en mémoire et ceux que nous devons effacer. Le sommeil nous fournit également le repos nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme pour le jour d’après. Mais tout le monde ne parvient pas à s’aménager les huit heures nécessaires de sommeil par nuit, et il peut donc arriver que nous ne puissions engranger tous ses avantages.

Pour ceux qui ont accumulé une importante « dette de sommeil » depuis un certain temps, ils auront peut-être des difficultés pour récupérer leur sommeil et auront certainement besoin de nombreuses nuits de qualité sur une bonne literie pour récupérer. S’ils manquent de sommeil de façon chronique, ils pourraient avoir besoin d’une longue période (de vacances) de bon sommeil pour se sentir à nouveau en forme. 

Parmi les conseils que nous vous donnons plus haut, le plus important est de veiller à préserver un planning de coucher et de lever régulier, d’autant plus que notre cerveau possède des mécanismes compensatoires qui ajustent l’intensité de notre sommeil en fonction des besoins résultants d’une privation de sommeil. En d’autres termes, il est effectivement possible de rattraper une ou deux nuits de mauvais sommeil, vous aurez l’impression, la nuit suivante, d’avoir besoin de davantage dormir. C’est parce que notre cerveau reconnaît le manque de sommeil, via l’accumulation d’une dette de sommeil qu’il cherchera à compenser. Celle-ci entraîne des modifications de la physiologie cérébrale, qui informent le cerveau qu’il doit dormir plus.

Bien qu’il soit possible de rattraper un petit manque de sommeil, une déprivation chronique est nocive pour le cerveau, nous vous conseillons dans ce cas consulter un médecin.

Conclusion :

Le temps ne se rattrape pas, même en sommeil. Il est difficile de rattraper un manque de sommeil, le meilleur des conseils est de réguler l’organisme par des heures fixes, une hygiène de vie saine, et dormir l’estomac léger dans un environnement propice.

Un déprivation chronique de sommeil ne se réglera pas en quelques nuits réussies, le processus est plus long, parlez-en à votre médecin si les signes perdurent.

Enfin, la literie jouera évidemment un rôle fondamental pour votre bien-être et récupération. Ne choisissez qu’en fonction de vos caractéristiques physiologiques, à l’aide d’experts, et n’oubliez pas que les oreillers et couettes sont aussi des éléments clés pour réussir des nuits magiques.

Partagez avec un proche ou sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *